Depuis 2006, j'étudie les approches somatiques, ou centrées sur le corps, de la psychothérapie. Lorsque cela s'avère approprié, et/ou lorsqu'un client vient spécifiquement désireux d'explorer cet aspect de la transformation incarnée, j'intègre ces techniques dans des séances. En 2010, je suis devenue praticienne certifiée de Somatic Experiencing, un système de travail sur les traumatismes corporels très raffiné, scientifique et basé sur des preuves, fondé sur les travaux du Dr Peter Levine. Je trouve que ces pratiques sont très complémentaires au yoga et à d'autres pratiques spirituelles.

Lorsque cela est approprié, je trouve que l'intégration en toute sécurité d'approches centrées sur le corps dans le cadre psychothérapeutique accélère souvent le processus de transformation. Pourquoi ? Parce que les traumatismes sont stockés non seulement dans l'esprit mais aussi dans le corps. Alors que la psychothérapie somatique implique rarement le toucher physique, nous pouvons ensemble localiser les endroits où les traumatismes et les contractions sont retenus dans le corps, et commencer doucement à les dénouer "de l'intérieur vers l'extérieur", en libérant les tensions retenues depuis longtemps à l'intérieur. En associant les approches somatiques à d'autres modalités de psychothérapie, en enseignant aux clients comment le faire eux-mêmes et en leur donnant les moyens de le faire, les individus apprennent à intégrer cette pratique dans leur propre vie et signalent des changements significatifs dans leur capacité à autoréguler leurs émotions et leur système nerveux.